Soignants : un taux d’absentéisme presque deux fois plus élévé que la moyenne nationale

 

Le sujet de la gestion des remplacements est au cœur des problématiques opérationnelles et financières des établissements.
Au-delà de l’impact financier, la question de la politique de remplacement interroge la continuité et la qualité des soins, ainsi que la qualité de vie au travail.

Les soignants sont une population particulièrement touchée par les absences: maladies, formation, accidents du travail, garde d’enfants … Ils sont en moyenne absents 30 jours par an contre 17,2 pour les salariés français selon l’étude du cabinet de conseil Ayming.

L’absentéisme suscite un malaise au sein des équipes à cause de la surcharge de travail.
Pire encore : certains DRH identifient des « absences domino » c’est à dire des absences entrainant de nouvelles absences.
De leur côté, les cadres passent jusqu’a 40% de leur temps à ajuster des plannings et à chercher des remplaçants.

Face à cette problématique grandissante, les établissements sanitaires et médico-sociaux se dotent de dispositifs variés pour trouver des remplaçants (viviers, pools, intérim) mais souvent imparfaits.
De l’autre côté, les soignants souhaiteraient :

  • ● avoir le choix d’accepter ou de refuser un remplacement facilement. En d’autres termes: ne plus se sentir obligé d’accepter ou coupable de refuser.
  • ● ne plus être dérangés par le téléphone pendant leur temps personnel
  • ● pouvoir trouver un remplacement lorsqu’ils le souhaitent

 

Quelles solutions pour faire face à cette problématique ?

 


Pour répondre à cet enjeu, quelques solutions digitales ont vu le jour à l’exemple de Teamsquare. Ce service revoit la gestion des remplacements grâce à une plateforme en ligne et à une application mobile.
Teamsquare a pour ambition de :

  • ● faire gagner du temps au personnel encadrant lors de la recherche d’un remplaçant
  • ● offrir davantage de liberté aux soignants en leur permettant d’accepter ou de refuser simplement une mission via leur téléphone

 

Le plus ?
Les soignants peuvent désormais accepter ou décliner une demande de remplacement en seul clic. Vous n’êtes ainsi plus dérangé par les coups de téléphone incessants et vous n’avez plus besoin de vous justifier.

Ces articles peuvent également vous intéresser