“Vies de sage-femmes” et “Vies d’infirmières”, dans les coulisses des soignants

Que signifie être sage-femme, infirmier ou infirmière aujourd’hui ? Marion McGuinness a recueilli leurs témoignages, sans filtres, dans “Vies de sages-femmes” et “Vies d’infirmières”. Rencontre.

Pourquoi avoir créé cette collection ?

Le début de cette aventure a débuté lors d’une expérience personnelle. J’ai toujours été intéressée par la parentalité mais c’est lors de ma grossesse que j’ai vraiment ouvert les yeux sur la réalité du métier de sage-femme. J’ai beaucoup discuté avec elles et je me suis rendue compte de la diversité de leurs missions, mais aussi du manque de reconnaissance.

J’ai alors eu envie de donner la parole à ces soignants, ceux que l’on entend pas. Les éditions Vuibert ont tout de suite été emballées par le projet. Le premier ouvrage “Vies de sages-femmes” est paru en janvier 2020 et “Vies d’infirmières” en octobre 2020.

De quoi parlent ces ouvrages ?

Nous avons recueilli une trentaine de témoignages pour chacun des deux livres. En amont de la rencontre avec les soignants, je me suis beaucoup renseignée sur les spécificités de ces métiers. L’idée était de pouvoir retranscrire la diversité des profils, des secteurs, des missions. Par exemple, on limite souvent le rôle des sages-femmes à la grossesse et l’accouchement alors qu’il est beaucoup plus large. Avant d’écrire ce livre, je ne savais pas que des sages-femmes travaillaient dans des centres d’IVG par exemple.

Grâce aux réseaux sociaux et aux contacts de la maison d’édition, nous avons rencontré des professionnels très différents… Etudiants, libéraux, hospitaliers, soignants en reconversion…tous nous ont livré leurs propres impressions du métier, à travers leur ressenti ou une anecdote particulière. J’avais à coeur de leur proposer un espace d’expression libre, ce sont eux qui ont guidé la trame du livre. Pour ces ouvrages, ma casquette d’autrice s’est effacée au profit de l’autre volet de mon métier : traductrice. Je les ai aidé à mettre les mots sur ce qu’ils ressentaient au quotidien.

Avez-vous en tête des témoignages ou des rencontres qui vous ont particulièrement marqués ?

Recueillir ces témoignages m’a vraiment permis de faire de belles rencontres humaines. Certains textes sont joyeux, d’autres étonnants et d’autres encore bouleversants. Pour le livre sur les sages-femmes, j’ai en tête un texte particulièrement difficile, un sage-femme qui revient sur l’accompagnement palliatif du deuil périnatal. Il y a aussi des textes plus doux, qui nous emmènent dans la diversité du métier, à l’image du chapitre “Contrastes – Une journée dans la vie d’une sage-femme libérale”.

Pour l’ouvrage sur les infirmiers, le contexte est un peu particulier. Quelques témoignages sont sur la pandémie mais nous n’avons pas voulu faire un livre concentré sur le Covid. Il y a de la colère, de la frustration mais aussi de l’émotion et de l’optimisme. Entre l’étudiante, l’infirmière libéral en milieu rural qui s’est reconvertie, l’infirmière en psychiatrie ou en milieu carcéral…chaque expérience est différente. On a essayé de trouver un équilibre pour être le plus juste possible. L’un des textes qui m’a le plus marqué est “Bouletteux”, sur la prise en charge des transporteurs de drogues, notamment des jeunes, par des infirmiers.
Je tiens à remercier vivement tous les soignants qui m’ont fait confiance !

Envie de découvrir ces témoignages ? Cliquez ici pour feuilleter “Vies de sages-femmes” et ici pour feuilleter “Vies d’infirmières

Pour tenter de remporter les 2 livres, rendez-vous sur Facebook :

[JEU CONCOURS] Tentez de remporter l’un des 2 ouvrages de Marion McGuinness, qui livre, sans filtres, les témoignages…

Publiée par Staffsanté sur Jeudi 29 octobre 2020

Ces articles peuvent également vous intéresser