Contactez-nous 03 20 16 38 68 Envoyer un email Découvrir nos solutions

La qualité de vie au travail dans la fonction publique fait l’objet d’un guide pratique

capture-decran-2016-12-02-a-16-10-06Publié le 30.04.2019 par Thomas Quéguiner
Article Hospimedia

Comment déployer une démarche dédiée à la qualité de vie au travail dans la fonction publique, notamment dans les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux ? C’est tout l’objectif d’un nouvel ouvrage qui compile outils et méthodes clés.

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié le 26 avril un guide dédié à la qualité de vie au travail (QVT) et mis sur pied en partenariat avec l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) conformément à la convention triennale scellée mi-2016 (lire notre article). « Conçu pour l’action», il se présente comme « un outil d’aide au lancement, à la mise en œuvre et au suivi d’une démarche QVT » et s’adresse donc entre autres aux directions des établissements publics de santé, sociaux et médico-sociaux. Et nul besoin d’être au préalable un spécialiste de la question, préviennent les auteurs.

De fait, la première partie s’attèle à rappeler les principes mêmes d’une démarche QVT, l’intérêt de s’y pencher et le bon timing pour s’y engager. Sans oublier les différents facteurs de réussite. Dans un deuxième temps, l’ouvrage détaille plus avant la conduite à tenir à coup de :

  • fiches « méthode », qui reprennent chaque étape d’une démarche QVT ;
  • fiches « outil », qui développent les outils habituellement utilisés dans ce type de projet ;
  • fiches « exemple », qui illustrent les étapes en relatant des expériences issues principalement du secteur public.<l/i>

Cette publication intervient un peu plus d’un mois après que Matignon a demandé à la députée Charlotte Lecocq (LREM, Nord) de dresser un bilan de la gouvernance de la santé au travail dans les trois versants de la fonction publique (l’Hospitalière, la Territoriale et l’État). En sachant par ailleurs que 37% des hospitaliers sont en état de surexposition aux risques professionnels et psychosociaux (lire ici et là nos articles). En effet, « si les enjeux de la prévention ont été largement diffusés et sont mieux pris en charge par les employeurs publics, notait alors l’exécutif, des lacunes subsistent dans la prévention effective des risques professionnels au cœur des services, dans le suivi médical des agents, dans la connaissance des risques professionnels, dans la prévention de l’usure professionnelle et dans le maintien dans l’emploi des agents.»

 

Liens et documents associés
Le guide DGAFP-Anact [PDF]

 

Tous droits réservés 2001/2018 — HOSPIMEDIA

 

À lire également

La prévention des risques psychosociaux s’essouffle à l’hôpital faute de résultats
8 avril 2019
37% des hospitaliers sont surexposés aux risques psychosociaux
8 mars 2019

Simplifiez la gestion de vos remplacements Découvrez Teamsquare