Offre expirée

Vous ne pouvez plus postuler à cette offre: ce poste a été pourvu ou le recruteur a choisi de ne plus recevoir de nouvelles candidatures.

Directeur des soins — H/F

Centre Antoine-Lacassagne Offre n°977136 — publiée le 12/11/2019

CDI

Temps plein

Nice (06)

Établissement / Entreprise

Centre Antoine-Lacassagne

Le Centre de Lutte contre le Cancer Antoine Lacassagne de Nice est un établissement de santé privé d’intérêt collectif membre de la Fédération Unicancer.

Le Centre comprend 197 lits et place, un effectif de 862 salariés, et dispose d’un budget annuel de 121 millions d’euros.

Notre établissement est doté d’une triple mission de soins, enseignement et recherche. Il évolue aujourd’hui dans un contexte territorial nécessitant une réelle adaptation et transformation de ses organisations soignantes et de ses métiers afin de répondre aux enjeux de l’évolution des modes de prise en charge en cancérologie.

Au-delà de projets structurants et innovants, le Centre Antoine Lacassagne est aujourd’hui en situation budgétaire dégradée ayant conduit à la mise en œuvre d’un plan de retour à l’équilibre. Un travail étroit d’étude, de gestion de projets, et de refonte des organisations paramédicales de l’établissement est indispensable afin d’optimiser celles qui existent à ce jour. Si les particularités d’un Centre de Lutte contre le Cancer (CLCC) doivent être préservées, aussi bien en termes de compétences que de qualité et spécificité de prise en charge, cela ne doit pas occulter d’incontournables efforts de gestion à réaliser.

Poste

C’est dans ce contexte que l’établissement recherche son Directeur des Soins.

Membre de l’équipe de direction, le Directeur des Soins est le garant de la coordination générale des activités de soins, médicotechniques, et de rééducation. Il conçoit et met à jour le projet de soins en intégrant une politique de soins en cohérence avec le projet d’établissement, puis en pilote la mise en œuvre.
L’évolution des prises en charge, en particulier le développement de l’ambulatoire et l’ouverture vers la ville et le domicile des patients via les nouvelles technologies de l’information et de la communication, a un impact significatif sur l’organisation des soins et nécessairement sur les missions du directeur des soins. En coordination avec les équipes médicales, le Directeur des soins du CLCC de Nice devra s’attacher à développer des solutions innovantes pour des prises en charge post-hospitalisation qui peuvent s’appuyer ainsi à la fois sur l’innovation technologique (télémédecine) et le réseau de soins de ville.

La relation avec le patient devra être repensée, afin d’adapter les techniques et modes de prise en charge paramédicale à leurs attentes :
- En exploitant les outils numériques, et donc en adaptant les métiers et compétences qui sont impactés
- En accompagnant l’accroissement des activités ambulatoires, et en fluidifiant le parcours du patient
- En anticipant les évolutions liées au financement à la qualité des établissements de santé, et les impacts d’une approche par processus de chaque organisation

Le candidat au poste devra également accompagner les projets de l’établissement déjà engagés :
- En participant à des expérimentations relevant de l’article 51, dans l’objectif de décloisonner la relation ville-hôpital
- En s’engageant dans une démarche de promotion de la recherche en soins infirmiers
- En construisant des parcours de soins liant étroitement le Centre à l’ensemble de ses structures d’aval (établissements SSR, HAD, arrière-pays niçois)
- En développant des projets de formation pédagogique en lien étroit avec les IFSI du Département

Un projet managérial soignant sera également à construire afin de fédérer les équipes autour d’un directeur des soins leader, et étant attendu sur le pilotage des équipes et compétences paramédicales de l’établissement.

Activités principales :
Conception et mise en œuvre de la politique de soins
• Dégager les orientations de la politique de soins à partir du projet d’établissement, en relation avec le corps médical et en fonction des différentes spécialités ;
• Formaliser le projet de soins infirmiers à partir des orientations du projet médical et des ressources disponibles (notamment en personnel) ;
• Convaincre et faire adhérer les équipes au projet d’établissement ;
• Suivre la mise en œuvre du projet de soins dans les services en relation avec les cadres, et effectuer des ajustements si nécessaire ;
• Piloter l’évaluation du projet de soins ;
• Élaborer un rapport d’activité annuel.

Organisation et coordination des activités paramédicales, médicotechniques et de soins
• Organiser et gérer le planning des équipes placées sous sa responsabilité ;
• Veiller à l’amélioration constante des soins dans le cadre de la démarche qualité et dans l’intérêt des patients ;
• Coopérer de façon régulière avec le corps médical dans l’organisation des activités ;
• Mettre en place une organisation des soins qui garantisse le respect des réglementations et des prescriptions médicales délivrées au patient (définition de protocoles et de procédures) ;
• Faire évoluer les pratiques de soins et identifier les meilleures pratiques pour en assurer la diffusion dans l’établissement.

Management et gestion des ressources humaines
• Encadrer et manager les équipes de cadres soignants dans un contexte pluridisciplinaire (infirmiers, aides-soignants, préparateurs en pharmacie, manipulateurs en électroradiologie) ;
• Gérer le personnel de soins en liaison étroite avec la direction des ressources humaines ;
• Participer à la définition des besoins de personnel dans le respect du cadre budgétaire de l’établissement ;
• Recruter le personnel soignant ;
• Participer à la gestion prévisionnelle des métiers et des compétences ;
• Affecter les personnels aux différents services, étudier les demandes de mobilité professionnelle ;
• Contribuer à la mise en place de la politique de promotion professionnelle et encourager la montée en compétences des équipes ;
• Participer à la définition du plan de formation pour les besoins du personnel soignant ;
• Organiser l’accueil et l’intégration des nouveaux personnels dans les services ; planifier avec l’encadrement les objectifs qu’ils doivent atteindre ;
• Mettre en place la politique en matière de stages : recrutement des stagiaires, intégration dans les services, tutorat, organisation des examens de pratiques professionnelles, gestion des relations avec les centres de formation, en particulier les IFSI.

Gestion des risques et de la qualité
• Effectuer une veille réglementaire concernant la gestion des risques dans le secteur des soins ;
• Veiller à l’application des textes relatifs à la prévention des risques aux différentes catégories de personnels et aux actes concernés par la définition de plans d’action et de prévention ;
• Participer à l’évaluation des risques professionnels ;
• S’assurer que les événements indésirables (incidents et accidents) qui surviennent soient déclarés selon les normes en vigueur ;
• Collaborer à la définition de la politique de qualité de l’établissement, notamment en ce qui concerne les pratiques de soins infirmiers ;
• Évaluer la qualité des soins par la mise en place d’outils et d’indicateurs de résultats (audits, enquêtes, évaluations de pratiques) ;
• Contribuer à la procédure d’accréditation de l’établissement ;
• Garantir le respect des protocoles et des procédures.

Missions transverses
• Participer aux instances de l’établissement ;
• Structurer une Commission des services de soins infirmiers, médicotechniques et de rééducation ;
• Participer aux instances générales : CLIN, CE, CME (Commission médicale d’établissement) ;
• Prendre part aux instances mises en place dans le cadre de la politique des soins : commission de gestion des risques, commissions douleur, hygiène, hémovigilance et sécurité transfusionnelle, évaluation des risques professionnels, commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge ;
• Contribuer à des projets de recherche dans son domaine ;
• Participer à différentes réunions coordonnées par Unicancer.

Rattachement hiérarchique :
• Directeur Général
• Directeur Général Adjoint

Environnement de travail et interlocuteurs :
• Membres de l’équipe de direction, dont en particulier Direction des Ressources Humaines et Direction de la Qualité
• Président de la CME (Commission médicale d’établissement)
• Chefs de Départements Médicaux
Interlocuteurs externes :
• IFSI
• ARS
• Groupe des Directeurs des Soins de la Fédération Unicancer

Rémunération :
Grille de classification issue de la convention collective des CLCC avec prise en compte du profil, et du niveau d’expérience

Profil

Durée d’expérience
10 ans d’expérience minimum en tant que cadre supérieur de santé dans un établissement sanitaire.

Compétences techniques
• Management et d’animation d’équipes
• Connaissances en droit du travail
• Connaissance des textes réglementaires concernant les actes de soins
• Maîtrise des dispositions législatives et réglementaires relatives au temps de travail
• Connaissance des règles budgétaires (EPRD, gestion et suivi des effectifs rémunérés)
• Connaissance des systèmes d’information des soins
• Techniques de communication, de négociation et de gestion des conflits (conciliation et médiation avec les personnels, les usagers et les patients)
• Maîtrise des outils bureautiques (notamment, Excel, Powerpoint et messagerie)

Aptitudes professionnelles
• Rigueur méthodologique et organisationnelle
• Sens des responsabilités (respect de la réglementation sanitaire, de sécurité, d’hygiène et des ressources humaines)
• Aptitude à décider
• Capacité à déléguer
• Sens de la communication, capacité d’écoute, disponibilité
• Aptitude au management, à l’animation et à l’encadrement

Confirmé (5 ans et plus)

Diplôme de cadre de santé - Master 2 en gestion des établissements sanitaires - Diplôme de l'EHESP