Comprendre le DPC

Le Développement Professionnel Continu a été mis en place le 1er janvier 2013 mais il apparaît dès le 21 juillet 2009, dans l’article 59 de la loi n°2009-879 de la réforme de l’hôpital relative aux patients, à la santé et aux territoires.
Son but est de réunir les notions de formation professionnelle continue et d’évaluation des pratiques professionnelles.

L’objectif du DPC

Les objectifs du DPC sont nombreux. Il permet d’améliorer la qualité et la sécurité des soins dispensés aux patients tout en contribuant à l’approfondissement des connaissances et des compétences du professionnel de santé. Il permet également l’analyse des pratiques professionnelles et la maîtrise médicalisée des dépenses de santé.

Chaque année, l’établissement sanitaire, social ou médico-social, doit donc établir un plan de DPC, en collaboration avec la Commission Médicale d’Établissement, la Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques et le Comité Technique d’Établissement.
Ce plan DPC doit mentionner les différents programmes qui seront réalisées par le personnel de l’établissement. Il est construit en fonction des orientations nationales et régionales de DPC menées par le ministère de la santé et les ARS

Le DPC, comment ça marche ?

Le DPC est une obligation annuelle. Il concerne tous les professionnels de santé en France. Pour participer au DPC, il vous suffit de vous renseigner sur les différents programmes sur le site officiel du DPC et enfin de vous inscrire à cette adresse.

 

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Soyez le premier à noter cet article !)

Ces articles peuvent également vous intéresser