Congé maternité : les autres professions de santé libérales réclament les mêmes droits que les médecins

De nombreuses femmes exerçant une profession paramédicale (infirmière, kinésithérapeute, sages-femmes etc.) sont mobilisées depuis plusieurs semaines afin d’obtenir « l’égalité de l’aide financière pour toutes les femmes libérales en congé maternité ».

Une pétition, adressée à Marlène Schiappa (secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes), Emmanuel Macron (Président de la République), son épouse Brigitte Macron, Edouard Philippe (Premier ministre) et Agnès Buzyn (ministre de la Santé et des Affaires sociales), a été lancée. Une mobilisation qui fait suite à la signature de l’avenant 3 à la convention médicale par les syndicats médicaux et l’Assurance maladie instaurant un dispositif d’aide financière complémentaire pour cause de maternité, de paternité ou d’adoption, afin de les aider, pendant ce type de congé, à faire face aux charges inhérentes à la gestion du cabinet médical… mais qui concerne les seules femmes médecins libérales conventionnées ! Si les signataires de la pétition se réjouissent de cette avancée pour les femmes médecins, elles font néanmoins part de leur « grande consternation » devant le fait « que toutes les femmes représentant le milieu libéral paramédical ont été exclues de cet avenant ».

A noter que la pétition comptait plus de 59 000 signatures le 8 mars.

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Soyez le premier à noter cet article !)

Ces articles peuvent également vous intéresser