Covid-19 : Etre soignant mobilisé et parent, comment faire ?

Depuis lundi 16 mars, toutes les écoles françaises sont fermées pour éviter la propagation du Covid-19. Si la plupart des parents sont confinés et peuvent garder leurs enfants et/ou exercer leur activité en télétravail, il n’en est pas de même pour les soignants, mobilisés.

Différentes solutions de garde, nationales et régionales, ont été annoncées à destination du personnel en première ligne, c’est-à-dire : les personnels d’établissements de santé publics et privés, les établissements médico-sociaux pour personnes âgées et handicapées, les professionnels de santé et médico-sociaux de ville (médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées, etc.) ainsi que les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des ARS, des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Quelles mesures sont mises en place ?

Dans un communiqué, le gouvernement a détaillé les structures de garde qui resteront ouvertes à destination du personnel mobilisé pour gérer la crise sanitaire. Parmi elles, les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) rattachés à un établissement de santé, social, médico-social ou aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie.

Dans chaque région, un système de garde d’enfants est également mis en place. Les crèches, écoles primaires et collèges sont ouverts pour les enfants du personnel prioritaire, qui sont encadrés par des professeurs de l’Education Nationale. Chaque préfet peut également mettre en place des solutions locales. À Paris, par exemple, près de 30 crèches sont ouvertes pour les enfants du personnel hospitaliers.

Les assistantes maternelles qui accueillent les enfants de moins de 3 ans peuvent étendre leur agrément jusqu’à 6 enfants (au lieu de 4 en temps normal), ouvrant ainsi des places pour des enfants de soignants.

Quelles sont les conditions ?

Chaque groupe doit être composé de 10 enfants maximum et ne doit pas se croiser.

Concrètement, comment s’organiser ?

  • signaler à l’établissement de vos enfants votre situation en présentation votre carte professionnelle de santé (CPS), une fiche de paie ou une attestation de l’employeur
  • faire une demande de place prioritaire sur https://mon-enfant.fr/. Ce site permet de faire remonter les besoins de garde auprès du préfet.
Thèmes : covid19 soignants

Ces articles peuvent également vous intéresser