3 avancées dans l’histoire de la santé des femmes

Depuis 1975, le 8 mars est dédié à la sensibilisation des droits des femmes. Parmi les inégalités toujours présentes, la santé des femmes, ancrée de stéréotypes.

Droit à disposer de son corps, reconnaissance de maladies féminines… Retour sur 3 dates qui ont marqué l’histoire.

1975 : Légalisation de l’IVG en France

Le 17 janvier 1975, la « loi Veil » légalise l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Les femmes disposent désormais librement de leur corps.

Depuis le début des années 2000, l’accès à l’avortement a été amélioré et simplifié : suppression de la notion de « détresse » dans le cadre d’une demande d’IVG, suppression du délai minimal de réflexion d’une semaine, ouverture de la pratique des IVG médicamenteuses aux sages-femmes, allongement du délai légal…

1993 : Inclusion des femmes dans les essais cliniques aux USA

En 1993, l’Institut national de la santé américain (NIH) rend obligatoire la présence des femmes dans les essais cliniques.
L’objectif de cette loi ? Reconnaître la diversité de la génétique des femmes et de déceler certaines maladies, longtemps considérées – à tort – comme des « maladies d’hommes ».

En 2013, le Comité d’Ethique de l’Inserm crée un groupe de travail sur le thème « Genre et recherche en santé ». Son but est de sensibiliser les chercheurs et les médecins de l’institut à la question des inégalités de santé liées au sexe et au genre et à prendre en compte ces spécificités dans la clinique et la recherche.

2022 : Lancement de la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose

Alors que l’endométriose touche environ 10% des femmes en âge de procréer, elle est encore difficilement diagnostiquée et il n’existe aucun traitement à ce jour.

En février 2022, le ministre de la Santé et des Solidarités Olivier Véran annonce le lancement de la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose avec 3 priorités d’actions :

  • Renforcer la recherche
  • Améliorer l’offre de soins
  • Accroître la connaissance de l’endométriose

 

Le 8 mars est également l’occasion de remercier toutes les équipes soignantes qui oeuvrent chaque jour à améliorer la santé des femmes. Alors, un grand MERCI !

Thèmes : femmes

Ces articles peuvent également vous intéresser