Projet Artemis : révéler la beauté des femmes atteintes du cancer du sein

Avec plus de 54 000 nouveaux cas détectés par an, le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes. Chaque année, le mois d’octobre se pare de rose pour mettre en avant les actions de sensibilisation et rappeler l’importance du dépistage.

Parmi les initiatives de sensibilisation : le projet Artemis, du nom de la déesse grecque de la nature et de la chasse. Lancé par deux étudiantes en médecine, il a pour objectif de sublimer les femmes touchées par la maladie et de sensibiliser au dépistage.

Redonner confiance

A l’origine du projet, un constat : la maladie est souvent représentée de manière sombre. Kate Le-Van-Phung et Florine Muller ont donc décidé de prendre le contre-pieds en proposant aux femmes de réaliser leurs portraits dans un univers coloré et floral et de recueillir leurs témoignages à travers la vidéo.

Après un appel sur les réseaux sociaux en juillet 2019, les deux étudiantes ont réuni une quinzaine de volontaires pour participer à des ateliers d’échanges autour de leurs expériences mais aussi autour de la beauté et de la confiance en soi.

Les participantes sont ensuite passées devant l’objectif. Les témoignages sont à retrouver sur le site “Projet Artemis” et sur les réseaux sociaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Projet Artemis (@projetartemis) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Projet Artemis (@projetartemis) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Projet Artemis (@projetartemis) le

Le projet Artemis exposé à Amiens

Si les photos sont dévoilées en ligne, il est désormais possible de découvrir l’exposition au sein du CHU d’Amiens. En effet, tout au long du mois d’octobre rose, l’établissement met à l’honneur ces portraits de ces femmes pour sensibiliser au cancer du sein et au dépistage.

L’inauguration de l’exposition photos et la projection du film se sont faites le 1er octobre en présence de la Présidente du Conseil de Surveillance du CHU Amiens Picardie et du Président de l’Université de Picardie Jules Vernes.

Ces articles peuvent également vous intéresser