L’apprentissage à la hausse dans la fonction publique hospitalière en 2017

En 2017, l’apprentissage dans la fonction publique a connu une hausse de 7,9 % par rapport à l’année précédente, soit quelque 14 022 nouveaux contrats signés, selon les derniers « Stats rapides » de la Direction générale de l’Administration et de la Fonction publique. La fonction publique hospitalière concentre 4 % de ces nouvelles entrées, derrière la fonction publique territoriale (54 %) et la fonction publique de l’Etat (42 %). Focus sur les chiffres de la fonction publique hospitalière (FPH).

Dans le détail, la FPH compte 123 nouveaux apprentis, soit une augmentation de 25 %. Elle compte la deuxième augmentation la plus importante, derrière la fonction territoriale (647 nouveaux apprentis). À noter que, même si elle reste majoritaire, la part des femmes parmi les nouveaux apprentis recule dans la FPH : 60 % en 2017 contre 64 % en 2016. Les mineurs, quant à eux, représentent 10 % des nouveaux contrats, une valeur en légère hausse. Autre fait marquant de l’étude : la durée des contrats d’apprentissage continue de diminuer : 37 % des contrats dans la fonction publique a une durée inférieure ou égale à un an (+1 point dans la fonction publique hospitalière). C’était le cas de 36 % des contrats en 2016 et de 33 % d’entre eux en 2015. À contrario, seuls 6 % des contrats ont une durée supérieure à deux ans.

À noter que, malgré une baisse de 2 points, cette part reste relativement élevée dans la FPH. Concernant le profil des apprentis recrutés, la majorité d’entre eux étaient scolarisés avant leur entrée dans la fonction publique : c’est le cas pour 61 % des apprentis recrutés en 2017 dans la FPH. Enfin, c’est dans la fonction publique hospitalière que les nouveaux apprentis en situation de handicap sont les plus nombreux : 7,8 % contre 6,4 % dans la fonction publique territoriale et 3,4 % dans la fonction publique d’Etat.

Pour consulter les chiffres : cliquez ici

Ces articles peuvent également vous intéresser