L’Assemblée vote le don de jours de congés payés et RTT pour les aidants

L’Assemblée nationale vient de voter la possibilité de donner des jours de congés à des collègues s’occupant de personnes âgées ou handicapées en faveur des aidants. Ce dispositif de jour de repos non pris, volontaire et anonyme, s’inspire d’une loi de 2014, qui permet le don de jours de repos à un autre salarié de la même entreprise dont un enfant est gravement malade. Estimés entre 8,3 à 13 millions de personnes, dont 4 millions ont conservé un emploi en parallèle, les aidants « permettent le maintien à domicile auprès de personnes de confiance, mais ils constituent aussi une solution peu coûteuse pour les finances publiques par rapport à l’embauche de professionnels ou a fortiori au placement dans un établissement », constate le rapporteur de cette loi, le député Les Républicains Paul Christophe. La loi sur l’adaptation au vieillissement adoptée sous le quinquennat Hollande avait pourtant mis en place un congé de proches aidant, dont les conditions de mise en œuvre demeuraient, selon le rapporteur, encore trop restrictives et empêchaient toute rémunération ou indemnisation. Ce faisant, beaucoup de salariés utilisaient leurs propres congés payés, souvent synonyme de sacrifices personnels, de stress, voire de troubles musculo-squelettiques.

Ces articles peuvent également vous intéresser