Féminisation, salarisation, baisse de l’activité, disparités… le CNOM dévoile son Atlas de la démographie médicale 2017

Le CNOM a publié son 11e « Atlas 2017 de la démographie médicale ». Premier enseignement : une hausse du nombre total des médecins mais une baisse de l’activité régulière. Autre conclusion notable : une forte féminisation de la profession. L’Atlas révèle en outre que « la France reste touchée par des disparités territoriales importantes » : alors que, dans 45 départements, la population est en hausse, le nombre de médecins est en baisse. Le CNOM pointe également la baisse du nombre de généralistes, dans tous les territoires et tous modes d’exercice confondus. Il publie en outre une étude sur les flux migratoires de médecins à diplômes étrangers en France qui « constate une augmentation constante des médecins étrangers en activité régulière depuis 10 ans » (dont 45 % issus d’un pays de l’Union européenne). Au-delà d’une simple photographie de la profession, le CNOM souhaite que ces données servent « de fondation à un examen plus général de la coopération internationale en matière de régulation des professions médicales », notamment en ce qui concerne le numerus clausus.

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Soyez le premier à noter cet article !)
Thèmes : étude

Ces articles peuvent également vous intéresser